ACCUEIL MISSIONS PLAN D'ACCÈS CONTACT



Anne Madeline
747, chemin de la Bretèque
76230 BOIS GUILLAUME
Tél. 02 35 61 10 10
Fax 02 35 61 61 05
Email









    ÉCONOMIE

L'information économique et financière

Coup de rabot sur les allègements de charges : le bâtiment va être lourdement pénalisé
Date : 13/06/2019
La révision de la déduction forfaitaire spécifique (DFS) annoncée mercredi par le Premier ministre va principalement affecter le bâtiment et le nettoyage. Des secteurs très sensibles au renchérissement du coût du travail. Leurs représentants tirent la sonnette d'alarme.
« Il y a des solutions concrètes pour soulager les urgences »
Date : 13/06/2019
Confronté à un mouvement de grève aux urgences depuis trois mois, le directeur général de l'AP-HP, Martin Hirsch, fait des propositions concrètes pour améliorer la prise en charge des patients. Il estime que jusqu'à 25 % des lits pourraient être libérés dans les services de médecine avec une réforme du financement des hôpitaux.
Comment le vieillissement et l'innovation transforment la dépense de soins
Date : 13/06/2019
Pour la sixième année d'affilée, l'assurance-maladie s'apprête à publier une « cartographie » des 140 milliards d'euros de dépenses de soins remboursés et individualisables. Les hospitalisations ponctuelles demeurent le principal poste budgétaire. Le coût du traitement des cancers s'envole.
Matignon veut rendre l'étiquetage alimentaire Nutriscore obligatoire
Date : 12/06/2019
Le Premier ministre a appelé ce mercredi les parlementaires à faire des propositions pour lutter contre l'obésité.
Contrats courts : Philippe cible le bonus-malus mais taxe les CDD d'usage
Date : 12/06/2019
La réforme de l'assurance-chômage sera présentée mardi prochain. Au menu, l'instauration d'un mécanisme de bonus-malus pour lutter contre les contrats courts, dans les « cinq à dix » secteurs qui y ont le plus recours, a annoncé ce mercredi, Edouard Philippe. Il y aura aussi une taxation forfaitaire des CDD d'usage.
La réforme des retraites sera mise en place de manière « souple » et « très progressive »
Date : 12/06/2019
Le Premier ministre, Edouard Philippe, a souhaité, ce mercredi, que les Français travaillent deux ans de plus que l'âge légal de départ à la retraite. Il a annoncé la mise en place d'un « âge d'équilibre » dans le futur régime de retraite universel. Mais il n'a rien dévoilé des mesures qui devront être prises avant 2025 pour redresser les comptes de l'assurance-vieillesse.

haut de page









© 2009-2019 - Les Echos Publishing - mentions légales et RGPD